Stage M2 : Ajustements biomécaniques du guitariste électrique en fonction du retour vibrotactile de l’instrument

La guitare électrique présente cette particularité que le retour sonore est principalement fourni par l’amplificateur et le retour vibrotactile par l’instrument. Des travaux récents (thèse de Paul Cambourian, Junia et Univ. Lille, soutenance prévue en 2022 / Projet VITAMIN financé par l’IRCICA en 2020–2021) ont étudié les vibrations de la guitare électrique solid body, et plus spécifiquement la perception des vibrations par les musiciens en situation de jeu.

En conséquence, il est imaginable que les guitaristes cherchent à maximiser leur confort vibrotactile en ajustant l’organisation segmentaire de leur membre supérieur gauche ainsi que les efforts appliqués sur le manche, et ce, en fonction de la vibration initiale de la guitare. Ce phénomène d’ajustement risquerait par ailleurs d’être accentué dans le cas de vibrations augmentées artificiellement. Les enjeux liés à l’intégrité physique du musicien en sont d’autant plus importants. Afin de minimiser ces risques, ce projet vise à comprendre les ajustements biomécaniques du guitariste face au retour vibratoire de son instrument. Notre hypothèse est qu’il existe un retour vibratoire optimal pour chaque instrumentiste afin de minimiser
les risques de fatigue musculaire et d’optimiser son ressenti en jeu.

Contenu et livrables du stage : Outre un protocole expérimental hautement pluridisciplinaire, un tel stage permettra de collecter une base de données conséquente favorisant une meilleure compréhension des ajustements biomécaniques face à des changements vibrotactiles. Ce projet donnera lieu à une communication lors du prochain congrès de la Société de Biomécanique, et une publication pourra également être envisagée (par exemple International Journal on Human-Computer Studies, Applied Ergonomics). Enfin, cette opportunité de stage indiquera le début d’une collaboration de recherche entre un laboratoire de biomécanique et un laboratoire d’acoustique, ouvrant notamment des perspectives de projets doctoraux.

Encadrement / Contact :
Delphine Chadefaux (MCF USPN) , delphine.chadefaux@sorbonne-paris-nord.fr
Arthur Paté (EC Junia/ISEN), arthur.pate@isen.fr