“Intelligibilité de la Parole par des méthodes d’Intelligence Artificielle pour des travailleurs Malentendants Appareillés (IPIAMA)”

CONTEXTE

Les problèmes d’intelligibilité de la parole dans les environnements bruyants de travail sont souvent constatés et accentués pour des travailleurs malentendants appareillés.  Au poste de travail, une mauvaise intelligibilité conduit à des effets extra-auditifs importants tels que la gêne, la fatigue, stress, la perte de sommeil et est également susceptible de compromettre la sécurité quand il y a non compréhension de consignes verbales. Malgré les récentes avancées technologiques des aides auditives, celles-ci ne permettent pas au salarié ayant des déficiences auditives de bénéficier d’une compréhension équivalente à celle d’un salarié normo-entendant.

L’évaluation de l’intelligibilité peut être réalisée grâce à des tests subjectifs d’audiométrie vocale dans le bruit. Cependant, ces méthodes subjectives étant très chronophages, il n’est pas envisageable de les utiliser pour évaluer la performance de chacune des multiples stratégies de traitement du signal présentes dans les aides auditives actuelles.

Ce sujet de thèse est proposé dans le cadre d’un projet ANSES pour lequel sont également prévus deux contrats post-doctoraux de 12 mois chacun.

Plus d’informations sur le lien ci dessous.